TEST: GIN ZULU 3

Nous avons pu essayer la nouvelle zulu dans de nombreuses conditions. Il est temps de vous faire part de notre ressenti.

D' abord un récapitulatif s'impose sur une année d' utilisation de la zulu 2 car il est important de savoir ce qui la différencie de la zulu 3.

Un an après...

Les premières impressions sur la robustesse de l'aile se sont avérées très concluantes. En effet le spi de nos zulus n'a que très peu bougé, pas de marbrure et les renforts en Dacron ont fait leur office et le feront encore. Les coutures n'ont pas bougé, l'aile est béton niveau construction, pas de défaut constaté de ce côté. Aucune pièce ne semble usée, les anneaux de friction remplissent leur rôle à merveille. Les avants ne sont pas usés au niveau du coulissement et il n'y a pas l' inconvénient des poulies qui se grippent. En somme, le bilan côté aile est plus que positif.

La barre maintenant, nous avons été séduit par son point d'attache unique. Un anneau pour une sécu maximale! Pas besoin de se creuser la tête ou de changer pour faire du dehooké. Le top!
Pas d'usure anormale des lignes, ni d'étirement.
Cependant le système souffrait de quelques lacunes. Nous avons constaté plusieurs petits défauts dans un usage freestyle dehooké. Seulement les problèmes n'ont pas été les mêmes selon l'utilisateur.

 

Chacun nous a gratifié d'un larguage complet de l'aile. :)

 

Antoine: "le largueur étant constitué d'un largueur secondaire lors de rehookages hasardeux j' attrapais l'ensemble du système et déclenchais involontairement et simultanément les deux sécus."


Mathieu: idem, mais dans un autre style. " Avec la 7 lors d'un kiteloop dehooké, par manque de muscles dans mes petits doigts j'ai lâché la barre. Avec la force du vent et la vitesse de rotation, l'anneau cousu sur le chickenloop s'est arraché."

Deux types d'avaries similaires en conséquences mais différentes en cause. La pièce arrachée a été remplacé par une nouvelle, et les erreurs de manipulation seront gommées par le nouveau système.

Le grip quand à lui souffrait d'une usure par lamelle. Etant collé en plusieurs pièces sur la barre, il était moins résistant qu'un grip monobloc.

En conclusion l'aile 2010 est de très bonne facture, stabilité, sécurité et éfficacité. La barre quand à elle méritait quelques ajustements.


Passons maintenant aux choses qui nous intéressent.

Nous avons les zulu 2011 depuis 1 mois, il ne nous manquait plus que le vent pour en profiter pleinement. C'est chose faite! Après deux mois de navigations régulières, voici nos impressions.

Les nouveaux coloris sont canons! C'est bien entendu une question de goût mais en réalité, les couleurs rendent très bien et l'aile se distingue par plus d'originalité.

 

                     ZULU 3 menthol               ZULU 3 bubblegum            ZULU 3 wasabi

 

Chaque aile possède son sac au coloris correspondant.

                   ZULU 3 bag menthol         ZULU 3 bag bubblegum      ZULU 3 bag wasabi

 

Nous avons opté pour la menthol et la wasabi. Pourquoi pas la rose ? parce que....

 

 Zulu 3   Zulu 3 (2)



Côté shape, aucun changement n'est visible. La construction est toujours aussi béton, renforts en Dacron et double coutures.

 

 B.A    boudin (2)    bord de fuite

 

 L'aile garde une très grande stabilité, lorsque elle est au Zenith elle ne part pas instantanément en bord de fenêtre. Il en est de même en déhooké la zulu ne bronche pas et l'on peut même naviguer sans le harnais (ça fait les bras ). La traction est constante, la détente des lignes est naturellement moins perceptible que sur un c-shape mais bien présente.

 Dans un vent régulier la zulu plane en attendant les ordres. En navigation on retrouve la particularité de la 2. A savoir une  réaction rapide et une grosse vitesse de déplacement dans la fenêtre. Gràce à un bon ressenti en barre on sait toujours où se situe l'aile. Les kiteloops en 7, passent à merveille avec une traction vive au démarrage du loop. En 11 la traction est naturellement plus progressive mais la ressource est efficace pour une aile de cette taille. Petit bémol tout de même pour les débutants car l'aile est assez vive et ne demande qu'à filer en bord de fenêtre lorsqu'on lui en donne l'ordre. C'est très appréciable pour la remonté au vent mais perturbant lorsque l'on est en phase d'apprentissage...

 

gin zulu 3

 

Légère en barre, la zulu n'aime pas être surbordée pour exploiter au mieux ses capacités. Il est d'ailleurs très facile dans la plage d'utilisation d'arrêter l'aile par un crantage de goré. La course du border-choquer est très bien proportionnée. Dans des conditions de plage haute il n'est d'ailleurs pas nécessaire de trimer car les gaz peuvent être coupés sur un court mouvement de barre. Ainsi on ne passe pas son temps à chercher le bon réglage sur le trim.
Ceci nous avait beaucoup plut sur les zulu 2 et nous le retrouvons sur la 3.

Côté trim pas de changement notable. Il s'agit toujours d'un trim par sangle, simple et efficace. A un petit défaut près, en effet, si il est très facile de trimer en dosant, il est beaucoup plus difficile de detrimer par petite dose. Très souvent la puissance revient sur toute la longueur il faut donc régler plus finement en trimant de nouveau. Si ce n'est pas un gros inconvénient cela peut surprendre la première fois, notamment les débutants. Ceci reste un moindre problème puisqu'un kiter expérimenté trimera très rarement dans la plage d'utilisation normale de l'aile.
Le trim nous semble un peu plus court que le précédent mais nous n'avons pas eu l'occasion de vérifié.

Trim

La barre.

 

On constate tout de suite qu'elle a été remanié.

 

   barre   Barre Zulu 3

 Le nouveau largeur GTS conçu par Gin reste sur les principes de l'ancien. A savoir un point de fixation unique du leash d'aile et une double sécu active à tout moment. 

 


Le nouveau largueur est une réussite, nous avons cette fois une vraie pièce moulée qui s'encastre dans la barre lorsque celle-ci est en butée.  

 

largueur   Largueur 2   Largueur 3

 

Lorsque le premier est déclenché il laisse apparaitre un second largueur premettant de se désolidariser de l'aile en cas de gros pépin.

 Largueur bis   Largueur Bis 2

 

 

Vous apercevrez une manille sur le chicken-loop c'est un rajout (de Mathieu) car l'anneaux de sécu s'arrache lors d'une trop grande pression. La même mésaventure qu'avec la zulu 2 lui est arrivée sur la zulu 3 7m².

Comme nous sommes en plein apprentissage de nouveau tricks déhoookés il est préférable de sécurisé l'aile par un point fixe.

 

  casse (2) ps: Le chicken-loop a été remplacé dans la semaine par GIN.

 

 

En conclusion le cru 2011 est toujours aussi performant que le 2010, la barre remaniée est une réussite. Comme beaucoup d'ailes 2011 du marché il n'y a pas de défauts majeurs. Seulement des différences qui plairons à certain et moins à d'autres.
L'important étant de se faire plaisir.
A bientôt sur l'eau!!

 

ndlr: le test sera surement revu, corrigé et étayé de nouvelles photos et commentaires mais pour ce soir ça sera tout.

Pour compléter le test n'hésitez pas à aller lire celui de la zulu 2 le shape de l'aile étant identique vous retrouverez les réglages, ainsi que plus de détail sur la zulu. Pour la zulu II c'est ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :